Le jeu de go

« D'origine chinoise, le jeu de go diffère à bien des égards des jeux de stratégie plus connus en Europe, comme les échecs ou les dames. A l'inverse de ces derniers, dont le but consiste à éliminer l'adversaire, le Go est un jeu de partage avantageux des réalités du pouvoir.

Pratiqué en Asie depuis des millénaires, le go est élevé dans ces pays au rang d'art de la pensée. Il requiert pour qui y joue autant d'inspiration que de calcul, de détachement que de ténacité, d'anticipation que de réactivité.

Jeu du nombre et de la complexité, le go constitue une grille de lecture originale. Il nous permet d'aborder nos démarches stratégiques sous un angle radicalement différent de celui que nous pratiquons habituellement. Le go nous propose en effet de remplacer l'élimination - comme fin en soi - par la coexistence. L'influence, l'échange et le partage constituent les moyens privilégiés pour atteindre ce but. L'affrontement, si feutré et indirect soit-il, ne s'envisage qu'en dernier ressort. »

  • Source : Management d'entreprise et stratégie du go, Francis Touazi et Cécile Gevrey (Guinnebault), Nathan, 1994.
Revenir à la page fondatrice